Footing familial à Mousterlin

Le dimanche matin, quand le soleil est au rendez-vous, nous partons en famille faire notre footing à Mousterlin. C’est un parcours à deux faces. Pile, on est dans le marais de Mousterlin, face, on est sur la plage du Grand Large.

Le marais de Mousterlin

En général, nous commençons par le côté du marais (pour ne pas avoir le vent de face). Un chemin en falun serpente au milieu des zones humides où les oiseaux trouvent refuge et pitance.

Footing familial à Mousterlin

Plusieurs points d’observation sont disposés pour les ornithologues, ou les simples promeneurs, qui souhaitent apercevoir les oiseaux de passage ou « du coin » : canards colverts, hérons… Les roseaux, joncs et carex se balancent avec le vent et changent de couleur. Lorsque vient le mois de mai, les iris des marais sont légions (Monet aurait apprécié). Fin août-début septembre, les haies sont couvertes de mûres (c’est le moment de les cueillir pour en faire de délicieuses gelées ou confitures… mais aujourd’hui nous sommes là pour courir !).

mb_footing_familial_macornouaille-2

Footing familial à Mousterlin

Un petit crochet et nous allons faire une pause à la chapelle de Kerbader et à sa fontaine de dévotion. Il n’est pas rare de croiser sur le chemin des cavaliers revenant d’une « course » sur la plage. Dans les champs bordant le sentier, des vaches ou des poneys nous regardent passer (petits, les enfants posaient leur vélo sur le bas-côté et appelaient les poneys -en vain- pour qu’ils viennent se faire caresser). Les cyclistes sont aussi très nombreux, que ce soit des vacanciers des nombreux terrains de camping, des habitants revenant du bourg, des familles en balade comme nous ou, plus rarement, de « vrais » cyclistes (mais la cohabitation se passe sans heurts).

Plus loin, vous ne pouvez pas manquer Le Renouveau (moi, je l’appelle la maison des Barbapapas 😉. Regardez la photo et vous me direz si cela ne vous fait pas irrésistiblement penser aux maisons de ces personnages des années 70). Ce village-vacances est l’œuvre d’Henri Mouette (1927-1995) et date de 1968-1969. En 2008, il a été labellisé « Patrimoine du 20ème siècle » par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Footing familial à Mousterlin

La plage de Cleut Rouz et du Grand Large

Peu après le centre de vacances Le Renouveau, nous tournons à droite (sauf les « hommes » qui, eux, continuent jusqu’au sémaphore de Beg Meil) pour rejoindre la plage de sable blanc. Si le temps est beau mais pas trop, les Glénan se profilent à l’horizon (en cas de grand beau temps, une brume de chaleur les rend invisibles). Sur la gauche, c’est la baie de la Forêt (la Vallée des Fous où s’entraînent des skippers comme Le Cam, Desjoyeaux, Jourdain, Gabart…). Sur la droite, la Pointe de Mousterlin, Bénodet et l’embouchure de l’Odet et, au loin, l’Ile-Tudy et Loctudy. Bref, on ne sait plus où donner de la tête. Et pendant qu’on en a plein les mirettes, courir parait plus facile!

Footing familial à Mousterlin

Pour le footing, deux solutions: soit nous suivons le chemin des dunes, heureusement recouvert de copeaux de bois pour faciliter la course, soit nous courons sur le sable mouillé.

Footing familial à Mousterlin

Footing familial à Mousterlin

Aujourd’hui, nous prenons cette option. C’est tellement agréable de courir sur le sable et en plus c’est bon pour les articulations ! D’un côté, le soleil miroite sur la mer, des gravelots et tournepierres à collier s’envolent en nuées, de l’autre côté, les dunes et, sous nos pieds, de jolis petits cailloux blancs et des coquillages décorent le sable.

Sports pour tous les goûts

Nous croisons d’autres sportifs: footing, marche nordique, longe côte ou marche aquatique, baigneurs (certains, appelés les otaries, se baignent toute l’année quelque soit la température. Brrr…), mais aussi des promeneurs -seuls, en famille, en troupe…-, des adeptes du cerf-volant, des familles venues pique-niquer… Il y en a pour tous les goûts!

Hors saison, quelques badauds s’attardent à la terrasse du Grand Large et profitent des rayons du soleil. Au loin, on peut apercevoir le sémaphore de Beg-Meil, charmante station balnéaire où Marcel Proust est venu en villégiature en 1895 (et où j’ai travaillé pendant 1 an).

Footing familial à Mousterlin

Après 3/4 d’heure de footing et quelques étirements, nous reprenons la voiture pour rentrer à la maison remplis d’énergie. En longeant la Pointe de Mousterlin, nous faisons le plein d’iode et d’odeurs du grand large. Les pêcheurs à pied, nombreux en période de grande marée, sont à la fête dans les rochers et les flaques. Sur la petite jetée des pêcheurs mettent leur bateau à l’eau ou prennent le soleil. En arrière-plan, la Mer Blanche et sa lagune.

Footing familial à Mousterlin

Mais ça, c’est une autre balade…

Saisons

Office de tourisme

Office de tourisme de Fouesnant Les Glénan


Encore plus d'articles

LOCALISEZ L'EXPERIENCE

Position GPS : 47.8482,-4.03539

Blogueur - Présentation

Commentaire(s) sur “Footing familial à Mousterlin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *