Coucher de soleil 360° au Menez-Hom

Sur la montagne du Menez-Hom, à l’entrée de la Presqu’île de Crozon, il est possible d’assister à un coucher de soleil hors du commun, alliant la classique tombée du soleil dans la mer et un exceptionnel lever de lumières de phares de la Pointe Finistère.

Pourtant, débarquant tout juste de mes majestueuses montagnes ariégeoises, je n’allais pas m’en laisser conter par une petite montagne de rien du tout, culminant à 300 mètres d’altitude. Ri-di-cule ! Il se trouve que cette colline se situe sur un emplacement de rêve, bordée par la mer sur 3 côtés et donc peut se targuer d’être un vrai sommet dominant son environnement.

Coucher de soleil 360° au Menez-Hom

Je me suis laissée convaincre, amoureuse de mon breton, de vivre un moment romantique en haut du Menez-Hom. C’était pendant l’été 2002, il m’avait juste dit : « Viens, j’ai un truc à te montrer », comme à chaque fois qu’il veut me faire vivre quelque chose d’exceptionnel. Moi : « A 21h, là maintenant, mais l’apéro alors ? » 😉

Coucher de soleil 360° au Menez-Hom

Finistère, Finisterrae, Penn Ar Bed

Sur cette montagne « Canada Dry », on peut y monter en voiture… trop facile ! Ce coucher de soleil-là ne se gagne pas à la force des mollets. Armés d’une bonne polaire (ben oui, on est en Bretagne, tout de même), et installés à côté de la table d’orientation (elle est au sommet), nous observons, nous contemplons plutôt, l’embrasement du ciel et son reflet sur la mer. C’est splendide, il avait raison !

Coucher de soleil 360° au Menez-Hom

La mer est partout : l’immense et très belle baie de Douarnenez, sur notre gauche, au sud, l’embouchure de l’Aulne puis la rade de Brest sur la droite et tout au bout, après les Pointes de Pen-Hir, du Cap de la Chèvre et de la Pointe du Van, le grand océan Atlantique. On distingue un peu l’île de Sein. Je réalise complètement à cet endroit que nous sommes au « bout du monde », Finisterrae, ici finit la terre ! Après, 5400 km plus loin (un peu plus de 2900 milles nautiques) c’est l’Amérique, c’est New-York. Oh la la, je suis assez sensible à la splendeur des paysages, surtout grandioses comme celui-ci, et il ne m’en faut pas plus pour avoir l’air ahuri, les émotions m’envahissant peu à peu.

L’embrasement diminue, le soleil tombe progressivement derrière la ligne d’horizon. Je sais que cette « chute » va vite, qu’on peut l’observer à vue d’œil. Pourtant, je suis émerveillée à chaque fois en réalisant que ce n’est pas le soleil qui chute, mais bien la Terre, et nous avec, qui tournons.

Coucher de soleil 360° au Menez-Hom

Coucher de soleil 360° au Menez-Hom

Extinction des feux ! Tout d’un coup plus de lumières, la température se rafraîchit encore un peu plus. « Allez, c’est bon, on y va ! », « Non » me dit-il, « Attends un peu ! ». « Quoi donc, le rhume ? Ou bien t’as prévu les sacs de couchage pour dormir à la belle étoile ? »

Plein phares !

Quelques minutes puis il me montre sur notre gauche, au sud donc, un faisceau de lumière sorti de nulle part, de l’autre côté du Cap-Sizun, la presqu’île qui borde le sud de la baie de Douarnenez. « C’est quoi ? Une boîte de nuit ? ». Rires ! « Non, c’est le phare d’Eckmülh, sur la Pointe de Penmarc’h, au sud du Pays Bigouden ». Ce nom-là ne me disait rien à l’époque ! Aujourd’hui, je réalise que voir cet éclat de lumière à cette distance, c’est impressionnant. Puis un autre faisceau apparaît, puis un autre encore plus près, un autre tout au loin vers l’Amérique, puis davantage vers le nord, aux alentours de l’île d’Ouessant. C’est absolument hallucinant ! Après le splendide coucher de soleil, les lumières des phares s’allument les unes après les autres, ou en même temps, et viennent moucheter le ciel de points lumineux. C’est aérien, très léger, ces lumières se mêlent aux étoiles qui commencent juste à scintiller.

Coucher de soleil 360° au Menez-Hom

Les phares appartiennent au monde des marins, un métier qui force l’admiration notamment cette compétence à savoir naviguer la nuit grâce aux lumières de phares en fonction de la couleur, de l’intensité et du nombre d’éclats. En tout cas, moi, ça m’impressionne beaucoup. Alors quand il m’énumère les phares qui éclairent les uns après les autres, je suis ébahie : Ar Men, La Vieille, Sein, Millier, Créac’h, etc…

Je ne pensais pas assister à ce spectacle ce soir-là, je ne pensais pas vivre une telle expérience « lumineuse » et trèèèès romantique ! Lors de cette soirée, mes montagnes ariégoises ont pu aller se rhabiller 😉

A ma grande déception, il sera impossible d’imprimer ces images sur « une pellicule », et d’avoir des souvenirs photos ! Aucun problème, 10 après c’est encore gravé dans ma mémoire.

Informations pratiques

L’accès au Menez-Hom est gratuit et peut se faire toute l’année en voiture. Un parking se situe juste avant le sommet.

Le panorama est aussi très sympa en plein jour avec les enfants.

Le coucher de soleil est plus tôt en hiver et plus tardif entre juin et août. Le soleil ne se couche pas au même endroit en hiver ou été : plus au sud en hiver et plus au nord en été.

Saisons

Office de tourisme

Office de tourisme de l’Aulne et du Porzay


Encore plus d'articles

LOCALISEZ L'EXPERIENCE

Position GPS : 48.21979,-4.23512

Blogueur - Présentation

Mathilde
Mathilde en Cornouaille
Voir la présentation

3 commentaires sur “Coucher de soleil 360° au Menez-Hom

  1. Super Mathilde ! ça donne envie d’y aller… je suis persuadée que même les Bretons, même les Finistèriens ignorent ce spectacle grandiose à leur porte… alors tous au Menez Hom (mais pas tous en meme temps sinon ce sera moins romantique) 😉

    1. Merci Viviane pour ton appréciation. Il faut aussi savoir être patient et bien observer. Tout ne se voit pas immédiatement. Cela dépendra aussi de la nébulosité ambiante !

  2. J’y suis allé l’année dernière et c’est le plus beau coucher de soleil que l’on peut voir. En plus de ça un parapentiste volait au gré du vent. C’est vraiment une spectacle merveilleux. Et le mieux de tout c’est que j’y retourne bientôt! J’y vivrai tellement c’est beau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *